Dernières recettes

Le gouverneur de New York soutient le cidre avec un financement de 56 874 $ de l'État

Le gouverneur de New York soutient le cidre avec un financement de 56 874 $ de l'État



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'argent ira à la recherche pour améliorer le rendement et la qualité des pommes à cidre à New York

New York est prête à tirer parti de la croissance de l'industrie du cidre en tant que deuxième producteur de pommes du pays.

Dans le cadre d'un investissement de 1,1 million de dollars pour soutenir le développement de l'industrie agricole de l'État de New York, le Gouverneur Andrew M. Cuomo verse 56 874 $ en financement public à la Station expérimentale agricole de l'État de New York pour « le développement et l'essai de variétés de pommes pour la production de cidre fort », selon un Libération.

L'écrivain du Guide du cidre, Eric West, a déclaré: "Les cidriculteurs recherchent activement des variétés de pommes qui produisent des cidres plus caractéristiques, de sorte que ce financement pourrait avoir un impact significatif à long terme sur l'industrie du cidre de New York", cite Eric West. Rue Grub.

La station expérimentale, établie en 1880, fait des recherches pour augmenter le rendement et la qualité des pommes à cidre à New York. Cet investissement dans le cidre est logique sur le plan économique, car New York est prête à tirer parti de la croissance de l'industrie du cidre en tant que deuxième producteur de pommes du pays.

Le Gouverneur Cuomo a également soutenu l'extension d'un crédit d'impôt accordé aux petites brasseries artisanales aux cidreries, établissements vinicoles et distilleries.


Vendredi fermenté #2 : SCOBY Doby Doo

Lorsque j'ai mentionné la fabrication d'un insecte au gingembre pour le soda la semaine dernière, j'ai également mentionné la fabrication d'un thé fermenté légèrement gazéifié appelé kombucha. Si vous n'êtes pas sûr de ce qu'est le kombucha, c'est un thé sucré qui a été inoculé et laissé fermenter pendant un certain temps. Il est facile à faire et beaucoup moins cher que de l'acheter en magasin. Le kombucha est au monde de la fermentation ce que les poulets sont à la ferme. C'est cette passerelle qui vous présente le monde infini des ferments.

Tout ce dont vous avez besoin pour commencer.

Faire du kombucha est vraiment assez facile, mais avant de pouvoir commencer à brasser des lots à droite et à gauche, vous devez créer une SCOBY (culture symbiotique de bactéries et de levure) autrement connue sous le nom de culture mère. Il existe un bon nombre d'endroits où vous pouvez les trouver en ligne – une recherche rapide sur Google, Amazon ou même nous – ou vous pouvez prendre le temps d'en créer un vous-même. Faire un SCOBY n'est pas difficile, mais si c'est votre première incursion dans la fermentation, cela peut sembler un peu intimidant à toutes fins utiles, ce n'est pas le cas, et vous avez probablement la plupart des choses dont vous aurez besoin dans votre cuisine.

Bébé SCOBY commence à grandir.

Le kombucha est un thé fermenté, vous aurez donc besoin d'une sorte de thé noir, de sucre, d'eau, d'un récipient de fermentation et de kombucha nature. Plus tard dans la vie, lorsque vous avez plusieurs SCOBY, vous pouvez expérimenter différents types de thés, mais les différentes huiles et composés peuvent nuire à votre SCOBY, il est donc recommandé de commencer par un thé noir de base. (Après avoir utilisé un SCOBY dans du thé non noir, je le donne aux poulets et j'utilise une autre mère la prochaine fois.) Le sucre est un autre facteur important pour la fabrication du kombucha, comme tout ferment, les bactéries et les levures ont besoin de sucre pour se nourrir. Le sucre blanc raffiné est ce que l'Internet et tous les livres prétendent qu'il fonctionne le mieux. J'ai essayé différents types de sucres et je n'ai remarqué aucune différence de goût. Encore une fois, pour commencer, utilisez du sucre blanc, et une fois que vous avez commencé, expérimentez. N'oubliez pas que le miel est un antimicrobien et que bien qu'il puisse fonctionner pour le kombucha, il ralentit le processus et blesse le SCOBY. Certaines personnes accordent une grande importance à l'eau, en disant que vous devez utiliser de l'eau filtrée ou de l'eau en bouteille. Je n'ai pas trouvé que ce soit un problème, tant que vous n'avez pas d'eau chlorée, ça devrait aller. Si votre eau est chlorée, vous pouvez acheter de l'eau en bouteille ou laisser reposer votre eau dans un récipient avec un couvercle ouvert (utilisez un filtre à café) et laisser le chlore se dissiper dans l'air pendant un jour ou deux. En ce qui concerne les cuves de fermentation, j'ai utilisé un bocal en verre vide d'un gallon, il a commencé plein de cornichons. Ou si un gallon de kombucha est trop, vous pouvez obtenir un pot Mason d'un demi-gallon.

Une fois que votre SCOBY commence à grandir, il a besoin d'une maison lorsqu'il n'est pas utilisé.

Le dernier ingrédient clé est la culture de kombucha qui peut être obtenue en magasin. Techniquement, vous devriez utiliser du kombucha nature pour faire un SCOBY car il ne contient pas les arômes et les huiles additifs, mais j'ai pu utiliser du kombucha aromatisé lorsque le magasin n'en avait pas.

Il est maintenant temps de créer votre SCOBY. C'est simple. Lorsque vous préparez votre premier SCOBY, vous ne voulez pas un gros lot de kombucha, vous pouvez donc commencer avec un pot de la taille d'un quart pendant que vous mangez tous vos cornichons.

  1. Commencez avec une tasse d'eau et ¼ tasse de sucre. Faites chauffer l'eau avec un sachet de thé noir ou une cuillère à soupe de thé noir en vrac et dissolvez le sucre.
  2. Laisser le thé refroidir à environ 70-80°F et retirer le thé.
  3. Ajoutez votre bouteille de kombucha. Vous pouvez ajouter la bouteille entière, ou vous pouvez en ajouter moins, assurez-vous simplement d'obtenir les souches et la levure visibles du fond dans votre lot.
  4. Mettez un couvercle respirant sur votre récipient (les élastiques et les filtres à café fonctionnent bien).
  5. Mettez le récipient dans un endroit chaud (70-80°F) et laissez reposer.
  6. Dans quelques jours – sept au plus tard – vous commencerez à voir un bébé SCOBY se former sur le dessus.
  7. Dans deux ou trois semaines, vous aurez une mère de taille décente et pourrez commencer à fermenter vos propres lots de kombucha.

Faire votre premier lot de kombucha est essentiellement la même chose que faire un SCOBY, extrapolez vos rapports sucre/eau et ajoutez votre mère avec une demi-tasse de thé de démarrage et c'est parti !


Vendredi fermenté #2 : SCOBY Doby Doo

Lorsque j'ai mentionné la fabrication d'un insecte au gingembre pour le soda la semaine dernière, j'ai également mentionné la fabrication d'un thé fermenté légèrement gazéifié appelé kombucha. Si vous n'êtes pas sûr de ce qu'est le kombucha, c'est un thé sucré qui a été inoculé et laissé fermenter pendant un certain temps. Il est facile à faire et beaucoup moins cher que de l'acheter en magasin. Le kombucha est au monde de la fermentation ce que les poulets sont à la ferme. C'est cette passerelle qui vous présente le monde infini des ferments.

Tout ce dont vous avez besoin pour commencer.

Faire du kombucha est vraiment assez facile, mais avant de pouvoir commencer à brasser des lots à droite et à gauche, vous devez créer une SCOBY (culture symbiotique de bactéries et de levure) autrement connue sous le nom de culture mère. Il existe un bon nombre d'endroits où vous pouvez les trouver en ligne – une recherche rapide sur Google, Amazon, ou diable, même nous – ou vous pouvez prendre le temps d'en faire un vous-même. Faire un SCOBY n'est pas difficile, mais si c'est votre première incursion dans la fermentation, cela peut sembler un peu intimidant à toutes fins utiles, ce n'est pas le cas, et vous avez probablement la plupart des choses dont vous aurez besoin dans votre cuisine.

Bébé SCOBY commence à grandir.

Le kombucha est un thé fermenté, vous aurez donc besoin d'une sorte de thé noir, de sucre, d'eau, d'un récipient de fermentation et de kombucha nature. Plus tard dans la vie, lorsque vous avez plusieurs SCOBY, vous pouvez expérimenter différents types de thés, mais les différentes huiles et composés peuvent nuire à votre SCOBY, il est donc recommandé de commencer par un thé noir de base. (Après avoir utilisé un SCOBY dans du thé non noir, je le donne aux poulets et j'utilise une autre mère la prochaine fois.) Le sucre est un autre facteur important pour la fabrication du kombucha, comme tout ferment, les bactéries et la levure ont besoin de sucre pour se nourrir. Le sucre blanc raffiné est ce que l'Internet et tous les livres prétendent qu'il fonctionne le mieux. J'ai essayé différents types de sucres et je n'ai remarqué aucune différence de goût. Encore une fois, pour commencer, utilisez du sucre blanc, et une fois que vous avez commencé, expérimentez. N'oubliez pas que le miel est un antimicrobien et que bien qu'il puisse fonctionner pour le kombucha, il ralentit le processus et blesse le SCOBY. Certaines personnes accordent une grande importance à l'eau, en disant que vous devez utiliser de l'eau filtrée ou de l'eau en bouteille. Je n'ai pas trouvé que ce soit un problème, tant que vous n'avez pas d'eau chlorée, ça devrait aller. Si votre eau est chlorée, vous pouvez acheter de l'eau en bouteille ou laisser reposer votre eau dans un récipient avec un couvercle ouvert (utilisez un filtre à café) et laisser le chlore se dissiper dans l'air pendant un jour ou deux. En ce qui concerne les cuves de fermentation, j'ai utilisé un bocal en verre vide d'un gallon, il a commencé plein de cornichons. Ou si un gallon de kombucha est trop, vous pouvez obtenir un pot Mason d'un demi-gallon.

Une fois que votre SCOBY commence à grandir, il a besoin d'une maison lorsqu'il n'est pas utilisé.

Le dernier ingrédient clé est la culture de kombucha qui peut être obtenue en magasin. Techniquement, vous devriez utiliser du kombucha nature pour faire un SCOBY car il ne contient pas les arômes et les huiles additifs, mais j'ai pu utiliser du kombucha aromatisé lorsque le magasin n'en avait pas.

Il est maintenant temps de créer votre SCOBY. C'est simple. Lorsque vous préparez votre premier SCOBY, vous ne voulez pas un gros lot de kombucha, vous pouvez donc commencer avec un pot de la taille d'un quart pendant que vous mangez tous vos cornichons.

  1. Commencez avec une tasse d'eau et ¼ tasse de sucre. Faites chauffer l'eau avec un sachet de thé noir ou une cuillère à soupe de thé noir en vrac et dissolvez le sucre.
  2. Laisser le thé refroidir à environ 70-80°F et retirer le thé.
  3. Ajoutez votre bouteille de kombucha. Vous pouvez ajouter la bouteille entière, ou vous pouvez en ajouter moins, assurez-vous simplement d'obtenir les souches et la levure visibles du fond dans votre lot.
  4. Mettez un couvercle respirant sur votre récipient (les élastiques et les filtres à café fonctionnent bien).
  5. Placer le récipient dans un endroit chaud (70-80°F) et laisser reposer.
  6. Dans quelques jours – sept au plus tard – vous commencerez à voir un bébé SCOBY se former sur le dessus.
  7. Dans deux ou trois semaines, vous aurez une mère de taille décente et pourrez commencer à fermenter vos propres lots de kombucha.

Faire votre premier lot de kombucha est essentiellement la même chose que faire un SCOBY, extrapolez vos rapports sucre/eau et ajoutez votre mère avec une demi-tasse de thé de démarrage et c'est parti !


Vendredi fermenté #2 : SCOBY Doby Doo

Lorsque j'ai mentionné la fabrication d'un insecte au gingembre pour le soda la semaine dernière, j'ai également mentionné la fabrication d'un thé fermenté légèrement gazéifié appelé kombucha. Si vous n'êtes pas sûr de ce qu'est le kombucha, c'est un thé sucré qui a été inoculé et laissé fermenter pendant un certain temps. Il est facile à faire et beaucoup moins cher que de l'acheter en magasin. Le kombucha est au monde de la fermentation ce que les poulets sont à la ferme. C'est cette passerelle qui vous présente le monde infini des ferments.

Tout ce dont vous avez besoin pour commencer.

Faire du kombucha est vraiment assez facile, mais avant de pouvoir commencer à brasser des lots à droite et à gauche, vous devez créer une SCOBY (culture symbiotique de bactéries et de levures) autrement connue sous le nom de culture mère. Il existe un bon nombre d'endroits où vous pouvez les trouver en ligne – une recherche rapide sur Google, Amazon, ou diable, même nous – ou vous pouvez prendre le temps d'en faire un vous-même. Faire un SCOBY n'est pas difficile, mais si c'est votre première incursion dans la fermentation, cela peut sembler un peu intimidant à toutes fins utiles, ce n'est pas le cas, et vous avez probablement la plupart des choses dont vous aurez besoin dans votre cuisine.

Bébé SCOBY commence à grandir.

Le kombucha est un thé fermenté, vous aurez donc besoin d'une sorte de thé noir, de sucre, d'eau, d'un récipient de fermentation et de kombucha nature. Plus tard dans la vie, lorsque vous avez plusieurs SCOBY, vous pouvez expérimenter différents types de thés, mais les différentes huiles et composés peuvent nuire à votre SCOBY, il est donc recommandé de commencer par un thé noir de base. (Après avoir utilisé un SCOBY dans du thé non noir, je le donne aux poulets et j'utilise une autre mère la prochaine fois.) Le sucre est un autre facteur important pour la fabrication du kombucha, comme tout ferment, les bactéries et la levure ont besoin de sucre pour se nourrir. Le sucre blanc raffiné est ce que l'Internet et tous les livres prétendent qu'il fonctionne le mieux. J'ai essayé différents types de sucres et je n'ai remarqué aucune différence de goût. Encore une fois, pour commencer, utilisez du sucre blanc, et une fois que vous avez commencé, expérimentez. N'oubliez pas que le miel est un antimicrobien et que bien qu'il puisse fonctionner pour le kombucha, il ralentit le processus et blesse le SCOBY. Certaines personnes accordent une grande importance à l'eau, en disant que vous devez utiliser de l'eau filtrée ou de l'eau en bouteille. Je n'ai pas trouvé que ce soit un problème, tant que vous n'avez pas d'eau chlorée, ça devrait aller. Si votre eau est chlorée, vous pouvez acheter de l'eau en bouteille ou laisser reposer votre eau dans un récipient avec un couvercle ouvert (utilisez un filtre à café) et laisser le chlore se dissiper dans l'air pendant un jour ou deux. En ce qui concerne les cuves de fermentation, j'ai utilisé un bocal en verre vide, plein de cornichons. Ou si un gallon de kombucha est trop, vous pouvez obtenir un pot Mason d'un demi-gallon.

Une fois que votre SCOBY commence à grandir, il a besoin d'une maison lorsqu'il n'est pas utilisé.

Le dernier ingrédient clé est la culture de kombucha qui peut être obtenue en magasin. Techniquement, vous devriez utiliser du kombucha nature pour faire un SCOBY car il ne contient pas les arômes et les huiles additifs, mais j'ai pu utiliser du kombucha aromatisé lorsque le magasin n'en avait pas.

Il est maintenant temps de créer votre SCOBY. C'est simple. Lorsque vous préparez votre premier SCOBY, vous ne voulez pas un gros lot de kombucha, vous pouvez donc commencer avec un pot de la taille d'un quart pendant que vous mangez tous vos cornichons.

  1. Commencez avec une tasse d'eau et ¼ tasse de sucre. Faites chauffer l'eau avec un sachet de thé noir ou une cuillère à soupe de thé noir en vrac et dissolvez le sucre.
  2. Laisser le thé refroidir à environ 70-80°F et retirer le thé.
  3. Ajoutez votre bouteille de kombucha. Vous pouvez ajouter la bouteille entière, ou vous pouvez en ajouter moins, assurez-vous simplement d'obtenir les souches et la levure visibles du fond dans votre lot.
  4. Mettez un couvercle respirant sur votre récipient (les élastiques et les filtres à café fonctionnent bien).
  5. Placer le récipient dans un endroit chaud (70-80°F) et laisser reposer.
  6. Dans quelques jours – sept au plus tard – vous commencerez à voir un bébé SCOBY se former sur le dessus.
  7. Dans deux ou trois semaines, vous aurez une mère de taille décente et pourrez commencer à fermenter vos propres lots de kombucha.

Faire votre premier lot de kombucha est essentiellement la même chose que faire un SCOBY, extrapolez vos rapports sucre/eau et ajoutez votre mère avec une demi-tasse de thé de démarrage et c'est parti !


Vendredi fermenté #2 : SCOBY Doby Doo

Lorsque j'ai mentionné la fabrication d'un insecte au gingembre pour le soda la semaine dernière, j'ai également mentionné la fabrication d'un thé fermenté légèrement gazéifié appelé kombucha. Si vous n'êtes pas sûr de ce qu'est le kombucha, c'est un thé sucré qui a été inoculé et laissé fermenter pendant un certain temps. Il est facile à faire et beaucoup moins cher que de l'acheter en magasin. Le kombucha est au monde de la fermentation ce que les poulets sont à la ferme. C'est cette passerelle qui vous présente le monde infini des ferments.

Tout ce dont vous avez besoin pour commencer.

Faire du kombucha est vraiment assez facile, mais avant de pouvoir commencer à brasser des lots à droite et à gauche, vous devez créer une SCOBY (culture symbiotique de bactéries et de levure) autrement connue sous le nom de culture mère. Il existe un bon nombre d'endroits où vous pouvez les trouver en ligne – une recherche rapide sur Google, Amazon ou même nous – ou vous pouvez prendre le temps d'en créer un vous-même. Faire un SCOBY n'est pas difficile, mais si c'est votre première incursion dans la fermentation, cela peut sembler un peu intimidant à toutes fins utiles, ce n'est pas le cas, et vous avez probablement la plupart des choses dont vous aurez besoin dans votre cuisine.

Bébé SCOBY commence à grandir.

Le kombucha est un thé fermenté, vous aurez donc besoin d'une sorte de thé noir, de sucre, d'eau, d'un récipient de fermentation et de kombucha nature. Plus tard dans la vie, lorsque vous avez plusieurs SCOBY, vous pouvez expérimenter différents types de thés, mais les différentes huiles et composés peuvent nuire à votre SCOBY, il est donc recommandé de commencer par un thé noir de base. (Après avoir utilisé un SCOBY dans du thé non noir, je le donne aux poulets et j'utilise une autre mère la prochaine fois.) Le sucre est un autre facteur important pour la fabrication du kombucha, comme tout ferment, les bactéries et la levure ont besoin de sucre pour se nourrir. Le sucre blanc raffiné est ce que l'Internet et tous les livres prétendent qu'il fonctionne le mieux. J'ai essayé différents types de sucres et je n'ai remarqué aucune différence de goût. Encore une fois, pour commencer, utilisez du sucre blanc, et une fois que vous avez commencé, expérimentez. N'oubliez pas que le miel est un antimicrobien et que bien qu'il puisse fonctionner pour le kombucha, il ralentit le processus et blesse le SCOBY. Certaines personnes accordent une grande importance à l'eau, en disant que vous devez utiliser de l'eau filtrée ou de l'eau en bouteille. Je n'ai pas trouvé que ce soit un problème, tant que vous n'avez pas d'eau chlorée, ça devrait aller. Si votre eau est chlorée, vous pouvez acheter de l'eau en bouteille ou laisser reposer votre eau dans un récipient avec un couvercle ouvert (utilisez un filtre à café) et laisser le chlore se dissiper dans l'air pendant un jour ou deux. En ce qui concerne les cuves de fermentation, j'ai utilisé un bocal en verre vide, plein de cornichons. Ou si un gallon de kombucha est trop, vous pouvez obtenir un pot Mason d'un demi-gallon.

Une fois que votre SCOBY commence à grandir, il a besoin d'une maison lorsqu'il n'est pas utilisé.

Le dernier ingrédient clé est la culture de kombucha qui peut être obtenue en magasin. Techniquement, vous devriez utiliser du kombucha nature pour faire un SCOBY car il ne contient pas les arômes et les huiles additifs, mais j'ai pu utiliser du kombucha aromatisé lorsque le magasin n'en avait pas.

Il est maintenant temps de créer votre SCOBY. C'est simple. Lorsque vous préparez votre premier SCOBY, vous ne voulez pas un gros lot de kombucha, vous pouvez donc commencer avec un pot de la taille d'un quart pendant que vous mangez tous vos cornichons.

  1. Commencez avec une tasse d'eau et ¼ tasse de sucre. Faites chauffer l'eau avec un sachet de thé noir ou une cuillère à soupe de thé noir en vrac et dissolvez le sucre.
  2. Laisser le thé refroidir à environ 70-80°F et retirer le thé.
  3. Ajoutez votre bouteille de kombucha. Vous pouvez ajouter la bouteille entière, ou vous pouvez en ajouter moins, assurez-vous simplement d'obtenir les souches et la levure visibles du fond dans votre lot.
  4. Mettez un couvercle respirant sur votre récipient (les élastiques et les filtres à café fonctionnent bien).
  5. Placer le récipient dans un endroit chaud (70-80°F) et laisser reposer.
  6. Dans quelques jours – sept au plus tard – vous commencerez à voir un bébé SCOBY se former sur le dessus.
  7. Dans deux ou trois semaines, vous aurez une mère de taille décente et pourrez commencer à fermenter vos propres lots de kombucha.

Faire votre premier lot de kombucha est essentiellement la même chose que faire un SCOBY, extrapolez vos rapports sucre/eau et ajoutez votre mère avec une demi-tasse de thé de démarrage et c'est parti !


Vendredi fermenté #2 : SCOBY Doby Doo

Lorsque j'ai mentionné la fabrication d'un insecte au gingembre pour le soda la semaine dernière, j'ai également mentionné la fabrication d'un thé fermenté légèrement gazéifié appelé kombucha. Si vous n'êtes pas sûr de ce qu'est le kombucha, c'est un thé sucré qui a été inoculé et laissé fermenter pendant un certain temps. Il est facile à faire et beaucoup moins cher que de l'acheter en magasin. Le kombucha est au monde de la fermentation ce que les poulets sont à la ferme. C'est cette passerelle qui vous présente le monde infini des ferments.

Tout ce dont vous avez besoin pour commencer.

Faire du kombucha est vraiment assez facile, mais avant de pouvoir commencer à brasser des lots à droite et à gauche, vous devez créer une SCOBY (culture symbiotique de bactéries et de levures) autrement connue sous le nom de culture mère. Il existe un bon nombre d'endroits où vous pouvez les trouver en ligne – une recherche rapide sur Google, Amazon ou même nous – ou vous pouvez prendre le temps d'en créer un vous-même. Faire un SCOBY n'est pas difficile, mais si c'est votre première incursion dans la fermentation, cela peut sembler un peu intimidant à toutes fins utiles, ce n'est pas le cas, et vous avez probablement la plupart des choses dont vous aurez besoin dans votre cuisine.

Bébé SCOBY commence à grandir.

Le kombucha est un thé fermenté, vous aurez donc besoin d'une sorte de thé noir, de sucre, d'eau, d'un récipient de fermentation et de kombucha nature. Plus tard dans la vie, lorsque vous avez plusieurs SCOBY, vous pouvez expérimenter différents types de thés, mais les différentes huiles et composés peuvent nuire à votre SCOBY, il est donc recommandé de commencer par un thé noir de base. (Après avoir utilisé un SCOBY dans du thé non noir, je le donne aux poulets et j'utilise une autre mère la prochaine fois.) Le sucre est un autre facteur important pour la fabrication du kombucha, comme tout ferment, les bactéries et la levure ont besoin de sucre pour se nourrir. Le sucre blanc raffiné est ce que l'Internet et tous les livres prétendent qu'il fonctionne le mieux. J'ai essayé différents types de sucres et je n'ai remarqué aucune différence de goût. Encore une fois, pour commencer, utilisez du sucre blanc, et une fois que vous avez commencé, expérimentez. N'oubliez pas que le miel est un antimicrobien et que bien qu'il puisse fonctionner pour le kombucha, il ralentit le processus et blesse le SCOBY. Certaines personnes accordent une grande importance à l'eau, en disant que vous devez utiliser de l'eau filtrée ou de l'eau en bouteille. Je n'ai pas trouvé que ce soit un problème, tant que vous n'avez pas d'eau chlorée, ça devrait aller. Si votre eau est chlorée, vous pouvez acheter de l'eau en bouteille ou laisser reposer votre eau dans un récipient avec un couvercle ouvert (utilisez un filtre à café) et laisser le chlore se dissiper dans l'air pendant un jour ou deux. En ce qui concerne les cuves de fermentation, j'ai utilisé un bocal en verre vide, plein de cornichons. Ou si un gallon de kombucha est trop, vous pouvez obtenir un pot Mason d'un demi-gallon.

Une fois que votre SCOBY commence à grandir, il a besoin d'une maison lorsqu'il n'est pas utilisé.

Le dernier ingrédient clé est la culture de kombucha qui peut être obtenue en magasin. Techniquement, vous devriez utiliser du kombucha nature pour faire un SCOBY car il ne contient pas les arômes et les huiles additifs, mais j'ai pu utiliser du kombucha aromatisé lorsque le magasin n'en avait pas.

Il est maintenant temps de créer votre SCOBY. C'est simple. Lorsque vous préparez votre premier SCOBY, vous ne voulez pas un gros lot de kombucha, vous pouvez donc commencer avec un pot de la taille d'un quart pendant que vous mangez tous vos cornichons.

  1. Commencez avec une tasse d'eau et ¼ tasse de sucre. Faites chauffer l'eau avec un sachet de thé noir ou une cuillère à soupe de thé noir en vrac et dissolvez le sucre.
  2. Laisser le thé refroidir à environ 70-80°F et retirer le thé.
  3. Ajoutez votre bouteille de kombucha. Vous pouvez ajouter la bouteille entière, ou vous pouvez en ajouter moins, assurez-vous simplement d'obtenir les souches et la levure visibles du fond dans votre lot.
  4. Mettez un couvercle respirant sur votre récipient (les élastiques et les filtres à café fonctionnent bien).
  5. Placer le récipient dans un endroit chaud (70-80°F) et laisser reposer.
  6. Dans quelques jours – sept au plus tard – vous commencerez à voir un bébé SCOBY se former sur le dessus.
  7. Dans deux ou trois semaines, vous aurez une mère de taille décente et pourrez commencer à fermenter vos propres lots de kombucha.

Faire votre premier lot de kombucha est essentiellement la même chose que faire un SCOBY, extrapolez vos rapports sucre/eau et ajoutez votre mère avec une demi-tasse de thé de démarrage et c'est parti !


Vendredi fermenté #2 : SCOBY Doby Doo

Lorsque j'ai mentionné la fabrication d'un insecte au gingembre pour le soda la semaine dernière, j'ai également mentionné la fabrication d'un thé fermenté légèrement gazéifié appelé kombucha. Si vous n'êtes pas sûr de ce qu'est le kombucha, c'est un thé sucré qui a été inoculé et laissé fermenter pendant un certain temps. Il est facile à faire et beaucoup moins cher que de l'acheter en magasin. Le kombucha est au monde de la fermentation ce que les poulets sont à la ferme. C'est cette passerelle qui vous présente le monde infini des ferments.

Tout ce dont vous avez besoin pour commencer.

Faire du kombucha est vraiment assez facile, mais avant de pouvoir commencer à brasser des lots à droite et à gauche, vous devez créer une SCOBY (culture symbiotique de bactéries et de levure) autrement connue sous le nom de culture mère. Il existe un bon nombre d'endroits où vous pouvez les trouver en ligne – une recherche rapide sur Google, Amazon, ou diable, même nous – ou vous pouvez prendre le temps d'en faire un vous-même. Faire un SCOBY n'est pas difficile, mais si c'est votre première incursion dans la fermentation, cela peut sembler un peu intimidant à toutes fins utiles, ce n'est pas le cas, et vous avez probablement la plupart des choses dont vous aurez besoin dans votre cuisine.

Bébé SCOBY commence à grandir.

Le kombucha est un thé fermenté, vous aurez donc besoin d'une sorte de thé noir, de sucre, d'eau, d'un récipient de fermentation et de kombucha nature. Plus tard dans la vie, lorsque vous avez plusieurs SCOBY, vous pouvez expérimenter différents types de thés, mais les différentes huiles et composés peuvent nuire à votre SCOBY, il est donc recommandé de commencer par un thé noir de base. (Après avoir utilisé un SCOBY dans du thé non noir, je le donne aux poulets et j'utilise une autre mère la prochaine fois.) Le sucre est un autre facteur important pour la fabrication du kombucha, comme tout ferment, les bactéries et la levure ont besoin de sucre pour se nourrir. Le sucre blanc raffiné est ce que l'Internet et tous les livres prétendent qu'il fonctionne le mieux. J'ai essayé différents types de sucres et je n'ai remarqué aucune différence de goût. Encore une fois, pour commencer, utilisez du sucre blanc, et une fois que vous avez commencé, expérimentez. N'oubliez pas que le miel est un antimicrobien et que bien qu'il puisse fonctionner pour le kombucha, il ralentit le processus et blesse le SCOBY. Certaines personnes accordent une grande importance à l'eau, en disant que vous devez utiliser de l'eau filtrée ou de l'eau en bouteille. Je n'ai pas trouvé que ce soit un problème, tant que vous n'avez pas d'eau chlorée, ça devrait aller. Si votre eau est chlorée, vous pouvez acheter de l'eau en bouteille ou laisser reposer votre eau dans un récipient avec un couvercle ouvert (utilisez un filtre à café) et laisser le chlore se dissiper dans l'air pendant un jour ou deux. En ce qui concerne les cuves de fermentation, j'ai utilisé un bocal en verre vide, plein de cornichons. Ou si un gallon de kombucha est trop, vous pouvez obtenir un pot Mason d'un demi-gallon.

Une fois que votre SCOBY commence à grandir, il a besoin d'une maison lorsqu'il n'est pas utilisé.

Le dernier ingrédient clé est la culture de kombucha qui peut être obtenue en magasin. Techniquement, vous devriez utiliser du kombucha nature pour faire un SCOBY car il ne contient pas les arômes et les huiles additifs, mais j'ai pu utiliser du kombucha aromatisé lorsque le magasin n'en avait pas.

Il est maintenant temps de créer votre SCOBY. C'est simple. Lorsque vous préparez votre premier SCOBY, vous ne voulez pas un gros lot de kombucha, vous pouvez donc commencer avec un pot de la taille d'un quart pendant que vous mangez tous vos cornichons.

  1. Commencez avec une tasse d'eau et ¼ tasse de sucre. Faites chauffer l'eau avec un sachet de thé noir ou une cuillère à soupe de thé noir en vrac et dissolvez le sucre.
  2. Laisser le thé refroidir à environ 70-80°F et retirer le thé.
  3. Ajoutez votre bouteille de kombucha. Vous pouvez ajouter la bouteille entière, ou vous pouvez en ajouter moins, assurez-vous simplement d'obtenir les souches et la levure visibles du fond dans votre lot.
  4. Mettez un couvercle respirant sur votre récipient (les élastiques et les filtres à café fonctionnent bien).
  5. Placer le récipient dans un endroit chaud (70-80°F) et laisser reposer.
  6. Dans quelques jours – sept au plus tard – vous commencerez à voir un bébé SCOBY se former sur le dessus.
  7. Dans deux ou trois semaines, vous aurez une mère de taille décente et pourrez commencer à fermenter vos propres lots de kombucha.

Faire votre premier lot de kombucha est essentiellement la même chose que faire un SCOBY, extrapolez vos rapports sucre/eau et ajoutez votre mère avec une demi-tasse de thé de démarrage et c'est parti !


Vendredi fermenté #2 : SCOBY Doby Doo

Lorsque j'ai mentionné la fabrication d'un insecte au gingembre pour le soda la semaine dernière, j'ai également mentionné la fabrication d'un thé fermenté légèrement gazéifié appelé kombucha. Si vous n'êtes pas sûr de ce qu'est le kombucha, c'est un thé sucré qui a été inoculé et laissé fermenter pendant un certain temps. Il est facile à faire et beaucoup moins cher que de l'acheter en magasin. Le kombucha est au monde de la fermentation ce que les poulets sont à la ferme. C'est cette passerelle qui vous présente le monde infini des ferments.

Tout ce dont vous avez besoin pour commencer.

Faire du kombucha est vraiment assez facile, mais avant de pouvoir commencer à brasser des lots à droite et à gauche, vous devez créer une SCOBY (culture symbiotique de bactéries et de levure) autrement connue sous le nom de culture mère. Il existe un bon nombre d'endroits où vous pouvez les trouver en ligne – une recherche rapide sur Google, Amazon ou même nous – ou vous pouvez prendre le temps d'en créer un vous-même. Faire un SCOBY n'est pas difficile, mais si c'est votre première incursion dans la fermentation, cela peut sembler un peu intimidant à toutes fins utiles, ce n'est pas le cas, et vous avez probablement la plupart des choses dont vous aurez besoin dans votre cuisine.

Bébé SCOBY commence à grandir.

Le kombucha est un thé fermenté, vous aurez donc besoin d'une sorte de thé noir, de sucre, d'eau, d'un récipient de fermentation et de kombucha nature. Plus tard dans la vie, lorsque vous avez plusieurs SCOBY, vous pouvez expérimenter différents types de thés, mais les différentes huiles et composés peuvent nuire à votre SCOBY, il est donc recommandé de commencer par un thé noir de base. (Après avoir utilisé un SCOBY dans du thé non noir, je le donne aux poulets et j'utilise une autre mère la prochaine fois.) Le sucre est un autre facteur important pour la fabrication du kombucha, comme tout ferment, les bactéries et la levure ont besoin de sucre pour se nourrir. Le sucre blanc raffiné est ce que l'Internet et tous les livres prétendent qu'il fonctionne le mieux. J'ai essayé différents types de sucres et je n'ai remarqué aucune différence de goût. Encore une fois, pour commencer, utilisez du sucre blanc, et une fois que vous avez commencé, expérimentez. N'oubliez pas que le miel est un antimicrobien et que bien qu'il puisse fonctionner pour le kombucha, il ralentit le processus et blesse le SCOBY. Certaines personnes accordent une grande importance à l'eau, en disant que vous devez utiliser de l'eau filtrée ou de l'eau en bouteille. Je n'ai pas trouvé que ce soit un problème, tant que vous n'avez pas d'eau chlorée, ça devrait aller. Si votre eau est chlorée, vous pouvez acheter de l'eau en bouteille ou laisser reposer votre eau dans un récipient avec un couvercle ouvert (utilisez un filtre à café) et laisser le chlore se dissiper dans l'air pendant un jour ou deux. En ce qui concerne les cuves de fermentation, j'ai utilisé un bocal en verre vide d'un gallon, il a commencé plein de cornichons. Ou si un gallon de kombucha est trop, vous pouvez obtenir un pot Mason d'un demi-gallon.

Une fois que votre SCOBY commence à grandir, il a besoin d'une maison lorsqu'il n'est pas utilisé.

Le dernier ingrédient clé est la culture de kombucha qui peut être obtenue en magasin. Techniquement, vous devriez utiliser du kombucha nature pour faire un SCOBY car il ne contient pas les arômes et les huiles additifs, mais j'ai pu utiliser du kombucha aromatisé lorsque le magasin n'en avait pas.

Il est maintenant temps de créer votre SCOBY. C'est simple. Lorsque vous préparez votre premier SCOBY, vous ne voulez pas un gros lot de kombucha, vous pouvez donc commencer avec un pot de la taille d'un quart pendant que vous mangez tous vos cornichons.

  1. Commencez avec une tasse d'eau et ¼ de tasse de sucre. Faites chauffer l'eau avec un sachet de thé noir ou une cuillère à soupe de thé noir en vrac et dissolvez le sucre.
  2. Laisser le thé refroidir à environ 70-80°F et retirer le thé.
  3. Ajoutez votre bouteille de kombucha. Vous pouvez ajouter la bouteille entière, ou vous pouvez en ajouter moins, assurez-vous simplement d'obtenir les souches et la levure visibles du fond dans votre lot.
  4. Mettez un couvercle respirant sur votre récipient (les élastiques et les filtres à café fonctionnent bien).
  5. Placer le récipient dans un endroit chaud (70-80°F) et laisser reposer.
  6. Dans quelques jours – sept au plus tard – vous commencerez à voir un bébé SCOBY se former sur le dessus.
  7. In two or three weeks, you’ll have a decent sized mother and will be able to start fermenting your own batches of kombucha.

Making your first batch of kombucha is essentially the same as making a SCOBY, extrapolate your sugar to water ratios and add your mother with a half-cup of starter tea and you’re off!


Fermented Friday #2: SCOBY Doby Doo

When I mentioned making a ginger bug for soda last week, I also mentioned making a slightly carbonated fermented tea called kombucha. If you’re not sure what kombucha is, it is a sweet tea that has been inoculated and allowed to ferment for a period of time. It is easy to make and a whole lot cheaper than buying it from the store. Kombucha is to the fermenting world what chickens are to homesteading. It’s that gateway that introduces you to the endless world of ferments.

All you need to start.

Making kombucha is really quite easy, but before you can start brewing batches right and left, you must come up with a SCOBY (symbiotic culture of bacteria and yeast) otherwise known as a mother culture. There are a good number of places you can find them online – a quick google search, Amazon, or heck, even us – or you can take the time to make one yourself. Making a SCOBY is not difficult, but if its your first foray into fermenting, it might seem a bit daunting for all intents and purposes, it is not, and you probably have most of the stuff you’ll need sitting in your kitchen.

Baby SCOBY starting to grow.

Kombucha is tea that is fermented, so you’ll need some sort of black tea, sugar, water a fermenting vessel and some plain kombucha. Later in life, when you have multiple SCOBYs you can experiment with different types of teas, but the different oils and compounds can effect your SCOBY adversely so it is recommended to start with a basic black tea. (After using a SCOBY in non-black tea, I give it to the chickens and use another mother next time.) Sugar is another important factor for making kombucha, like any ferment, the bacteria and yeast need sugar to feed on. White refined sugar is what the internet and all the books claim works the best. I have tried different types of sugars and have noticed no difference in taste. Again, to start, use white sugar, and once you get going go ahead and experiment. Remember that honey is an anti-microbial and while it may work for kombucha, it slows the process and hurts the SCOBY. Some people put a lot of focus on the water, saying you have to use filtered water or bottled water. I haven’t found this to be an issue, so long as you don’t have chlorinated water, you should be fine. If your water is chlorinated you can buy bottled water, or let your water sit in a container with an open top (use a coffee filter) and let the chlorine dissipate into the air for a day or two. As far as fermenting vessels go, I’ve used an empty glass gallon jar it started out full of pickles. Or if a gallon of kombucha is too much, you can get a half-gallon mason jar.

Once your SCOBY starts growing, they need a home when they’re not being used.

The last key ingredient is the kombucha culture which can actually be obtained from the store. Technically you should use plain kombucha for making a SCOBY as it does not have the additive flavors and oils, however I have been able to use flavored kombucha when the store did not have any plain.

Now it’s time to make your SCOBY. It is simple. When you make your first SCOBY you don’t want a huge batch of kombucha, so you could start with a quart size jar while you eat all your pickles.

  1. Start with a cup of water and ¼ cup of sugar. Heat the water up with one black tea bag or one tablespoon of loose black tea and dissolve the sugar.
  2. Allow the tea to cool to about 70-80°F and remove the tea.
  3. Add your bottle of kombucha. You can add the whole bottle, or you can add less, just make sure to get the visible strains and yeast from the bottom into your batch.
  4. Put a breathable top on your container (rubber bands and coffee filters work well).
  5. Put the container in a warm (70-80°F) place and let it rest.
  6. In a few days – seven at the latest – you’ll start to see a baby SCOBY forming on the top.
  7. In two or three weeks, you’ll have a decent sized mother and will be able to start fermenting your own batches of kombucha.

Making your first batch of kombucha is essentially the same as making a SCOBY, extrapolate your sugar to water ratios and add your mother with a half-cup of starter tea and you’re off!


Fermented Friday #2: SCOBY Doby Doo

When I mentioned making a ginger bug for soda last week, I also mentioned making a slightly carbonated fermented tea called kombucha. If you’re not sure what kombucha is, it is a sweet tea that has been inoculated and allowed to ferment for a period of time. It is easy to make and a whole lot cheaper than buying it from the store. Kombucha is to the fermenting world what chickens are to homesteading. It’s that gateway that introduces you to the endless world of ferments.

All you need to start.

Making kombucha is really quite easy, but before you can start brewing batches right and left, you must come up with a SCOBY (symbiotic culture of bacteria and yeast) otherwise known as a mother culture. There are a good number of places you can find them online – a quick google search, Amazon, or heck, even us – or you can take the time to make one yourself. Making a SCOBY is not difficult, but if its your first foray into fermenting, it might seem a bit daunting for all intents and purposes, it is not, and you probably have most of the stuff you’ll need sitting in your kitchen.

Baby SCOBY starting to grow.

Kombucha is tea that is fermented, so you’ll need some sort of black tea, sugar, water a fermenting vessel and some plain kombucha. Later in life, when you have multiple SCOBYs you can experiment with different types of teas, but the different oils and compounds can effect your SCOBY adversely so it is recommended to start with a basic black tea. (After using a SCOBY in non-black tea, I give it to the chickens and use another mother next time.) Sugar is another important factor for making kombucha, like any ferment, the bacteria and yeast need sugar to feed on. White refined sugar is what the internet and all the books claim works the best. I have tried different types of sugars and have noticed no difference in taste. Again, to start, use white sugar, and once you get going go ahead and experiment. Remember that honey is an anti-microbial and while it may work for kombucha, it slows the process and hurts the SCOBY. Some people put a lot of focus on the water, saying you have to use filtered water or bottled water. I haven’t found this to be an issue, so long as you don’t have chlorinated water, you should be fine. If your water is chlorinated you can buy bottled water, or let your water sit in a container with an open top (use a coffee filter) and let the chlorine dissipate into the air for a day or two. As far as fermenting vessels go, I’ve used an empty glass gallon jar it started out full of pickles. Or if a gallon of kombucha is too much, you can get a half-gallon mason jar.

Once your SCOBY starts growing, they need a home when they’re not being used.

The last key ingredient is the kombucha culture which can actually be obtained from the store. Technically you should use plain kombucha for making a SCOBY as it does not have the additive flavors and oils, however I have been able to use flavored kombucha when the store did not have any plain.

Now it’s time to make your SCOBY. It is simple. When you make your first SCOBY you don’t want a huge batch of kombucha, so you could start with a quart size jar while you eat all your pickles.

  1. Start with a cup of water and ¼ cup of sugar. Heat the water up with one black tea bag or one tablespoon of loose black tea and dissolve the sugar.
  2. Allow the tea to cool to about 70-80°F and remove the tea.
  3. Add your bottle of kombucha. You can add the whole bottle, or you can add less, just make sure to get the visible strains and yeast from the bottom into your batch.
  4. Put a breathable top on your container (rubber bands and coffee filters work well).
  5. Put the container in a warm (70-80°F) place and let it rest.
  6. In a few days – seven at the latest – you’ll start to see a baby SCOBY forming on the top.
  7. In two or three weeks, you’ll have a decent sized mother and will be able to start fermenting your own batches of kombucha.

Making your first batch of kombucha is essentially the same as making a SCOBY, extrapolate your sugar to water ratios and add your mother with a half-cup of starter tea and you’re off!


Fermented Friday #2: SCOBY Doby Doo

When I mentioned making a ginger bug for soda last week, I also mentioned making a slightly carbonated fermented tea called kombucha. If you’re not sure what kombucha is, it is a sweet tea that has been inoculated and allowed to ferment for a period of time. It is easy to make and a whole lot cheaper than buying it from the store. Kombucha is to the fermenting world what chickens are to homesteading. It’s that gateway that introduces you to the endless world of ferments.

All you need to start.

Making kombucha is really quite easy, but before you can start brewing batches right and left, you must come up with a SCOBY (symbiotic culture of bacteria and yeast) otherwise known as a mother culture. There are a good number of places you can find them online – a quick google search, Amazon, or heck, even us – or you can take the time to make one yourself. Making a SCOBY is not difficult, but if its your first foray into fermenting, it might seem a bit daunting for all intents and purposes, it is not, and you probably have most of the stuff you’ll need sitting in your kitchen.

Baby SCOBY starting to grow.

Kombucha is tea that is fermented, so you’ll need some sort of black tea, sugar, water a fermenting vessel and some plain kombucha. Later in life, when you have multiple SCOBYs you can experiment with different types of teas, but the different oils and compounds can effect your SCOBY adversely so it is recommended to start with a basic black tea. (After using a SCOBY in non-black tea, I give it to the chickens and use another mother next time.) Sugar is another important factor for making kombucha, like any ferment, the bacteria and yeast need sugar to feed on. White refined sugar is what the internet and all the books claim works the best. I have tried different types of sugars and have noticed no difference in taste. Again, to start, use white sugar, and once you get going go ahead and experiment. Remember that honey is an anti-microbial and while it may work for kombucha, it slows the process and hurts the SCOBY. Some people put a lot of focus on the water, saying you have to use filtered water or bottled water. I haven’t found this to be an issue, so long as you don’t have chlorinated water, you should be fine. If your water is chlorinated you can buy bottled water, or let your water sit in a container with an open top (use a coffee filter) and let the chlorine dissipate into the air for a day or two. As far as fermenting vessels go, I’ve used an empty glass gallon jar it started out full of pickles. Or if a gallon of kombucha is too much, you can get a half-gallon mason jar.

Once your SCOBY starts growing, they need a home when they’re not being used.

The last key ingredient is the kombucha culture which can actually be obtained from the store. Technically you should use plain kombucha for making a SCOBY as it does not have the additive flavors and oils, however I have been able to use flavored kombucha when the store did not have any plain.

Now it’s time to make your SCOBY. It is simple. When you make your first SCOBY you don’t want a huge batch of kombucha, so you could start with a quart size jar while you eat all your pickles.

  1. Start with a cup of water and ¼ cup of sugar. Heat the water up with one black tea bag or one tablespoon of loose black tea and dissolve the sugar.
  2. Allow the tea to cool to about 70-80°F and remove the tea.
  3. Add your bottle of kombucha. You can add the whole bottle, or you can add less, just make sure to get the visible strains and yeast from the bottom into your batch.
  4. Put a breathable top on your container (rubber bands and coffee filters work well).
  5. Put the container in a warm (70-80°F) place and let it rest.
  6. In a few days – seven at the latest – you’ll start to see a baby SCOBY forming on the top.
  7. In two or three weeks, you’ll have a decent sized mother and will be able to start fermenting your own batches of kombucha.

Making your first batch of kombucha is essentially the same as making a SCOBY, extrapolate your sugar to water ratios and add your mother with a half-cup of starter tea and you’re off!


Voir la vidéo: Le Financement de lEtat (Août 2022).